activites/conference-du-gerac--le-confucianisme-et-evolution-du-concept-du-mariage-chez-les-femmes-chinoises
bandeau UL
École supérieure d’études internationales

Lundi 16 février 2015 de 15  h  30 à 17  h

Conférence du GERAC - Le confucianisme et l'évolution du concept du mariage chez les femmes chinoises

Lieu : Salle 3F, Pavillon Charles-De Koninck, Université Laval

Conférence organisée par le Groupe d'études et de recherches sur l'Asie contemporaine (GÉRAC)

En collaboration avec le Département des sciences historiques et le Centre d’études Québec-Chine

Les valeurs confucéennes, dont la « bienveillance »,  la « piété familiale », la hiérarchie, et la distinction homme-femme, ont profondément influencé la société chinoise pendant des millénaires. Pendant longtemps, les femmes chinoises n’avaient pas le droit de choisir leur propre époux, seuls des mariages arrangés par leur parents pouvaient avoir lieu. Pourtant, après la chute du régime impérial et la fondation de la Nouvelle Chine, et plus particulièrement sous l’influence occidentale, la conception de mariage des femmes a beaucoup changé. Aujourd’hui, l’autonomie et l’amour deviennent la base principale du mariage et ce sont généralement les femmes qui décident avec qui elles veulent se marier. Le changement de la conception des femmes marque le développement de la société chinoise.

Xiaohong Chen est professeure à l’Université normale du Hunan (Changsha, Chine).

 

Information : gerac@hei.ulaval.ca
Tél. : 418 656-2131 p. 4070

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration