activites/la-reconnaissance-des-langues-tamazight-au-sein-du-droit-algerien-une-reconciliation-manquee--atelier-du-ciram
bandeau UL
École supérieure d’études internationales

Vendredi 13 avril 2018 de 10 h à 12 h 30

La reconnaissance des langues Tamazight au sein du droit algérien Une réconciliation manquée ? - Atelier du CIRAM

Lieu : Salle 5325, Pavillon Chales-De Koninck, Université Laval

Cet atelier est organisé par le  le Centre interdisciplinaire de recherche sur l'Afrique et le Moyen-Orient (CIRAM).

Résumé: Le 6 février 2016, les langues tamazight (berbère) ont été reconnues par l'article 4 de la nouvelle Constitution algérienne comme « langues ocielles ». Cet événement a marqué un pas en avant dans la reconnaissance des langues tamazight dans le système juridique algérien. La reconnaissance constitutionnelle de la langue tamazight a commencé en 2002, lorsque le législateur algérien a introduit l'article 3-bis dans la Constitution algérienne de 1996, reconnaissant le tamazight comme une « langue nationale ». La réforme de 2016 a été tout de même accueillie avec une certaine tiédeur, voire avec une certaine suspicion de la part de l’opinion publique kabyle. Nous essayerons à travers notre présentation d’éclaircir les origines historiques du rapport conflictuel que le droit algérien a entretenu avec la question des langues berbères, qui dans le cas de l’Algérie est avant tout une question kabyle.

Conférencier : Amar Laidani est juriste comparatiste de formation et actuellement doctorant à l’Université
de Montpellier 1 en histoire du droit auprès du Centre de recherche d’histoire du droit des colonies, sous la direction du professeur Éric de Mari, en co-tutelle avec l’Université Laval, sous la direction du professeur Bjarne Melkevik. Il est également diplômé d’un master 2 en droit et d’une maitrise en droit comparé. Il a obtenu ces deux diplômes à l’Université de droit de Trento, en Italie. Ses domaines d’intérêt sont l’histoire du droit colonial, la pensée juridique et le droit comparé.

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration