activites/le-poids-du-passe-une-relecture-du-rwanda-pre-genocidaire-1960-1990--conference-du-ciram
bandeau UL
École supérieure d’études internationales

Jeudi 24 novembre 2016 de 11 h 45 à 13 h

Le poids du passé? Une relecture du Rwanda pré-génocidaire (1960-1990) - Conférence du CIRAM

Lieu : Salle 3470, Pavillon Charles-De Koninck, Université Laval

Cette conférence est une invitation du Centre interdisciplinaire de recherche sur l'Afrique et le Moyen-Orient (CIRAM).

Conférencière
Marie-Ève Desrosiers est professeure agrégée à l’École de développement international et mondialisation de l’Université d’Ottawa. Elle est spécialiste des questions de gouvernance et de sécurité des pays en développement. Plus particulièrement, elle étudie les crises politiques et conflits civils, les relations entre l’État et la société, l’autoritarisme, ainsi que la fragilité étatique. Elle se penche tout particulièrement sur la région des Grands Lacs africains. Ses travaux sont publiés dans des revues tel que Africa, Civil Wars et Journal of Modern African Studies.

Résumé
Le génocide est devenu la plus importante clé de lecture du Rwanda et sa société. Le passé du Rwanda est d’ailleurs souvent présenté comme une progression inéluctable vers la folie génocidaire qui engouffra le pays en 1994. Mais l’était-il réellement? La présentation proposera une relecture des Première et Deuxième Républiques rwandaises, se penchant sur leurs structures, capacité de contrôle et sur les relations État-société de l’époque pour démontrer que les propos récents sur trois décennies de contrôle absolu et d’obéissance populaire claire sont problématiques et le résultat d’une lecture biaisée par nos modèles de violence génocidaire.

Information : ciram@hei.ulaval.ca

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration