activites/organizational-ecology-and-institutional-change-in-global-governance--conference-de-kenneth-w-abbott-au-cepci
bandeau UL
École supérieure d’études internationales

Jeudi 29 septembre 2016 de 11 h 45 à 13 h

Organizational Ecology and Institutional Change in Global Governance - conférence de Kenneth W. Abbott au CEPCI

Lieu : Salle 3470, Pavillon Charles-De Koninck, Université Laval

 

Cette conférence, organisée par le Centre d'études pluridisciplinaires en commerce et investissement internationaux (CEPCI) donne la parole à Ken Abbott, qui a récemment reçu un doctorat honoris causa en Études internationales de l'Université Laval.

Synopsis : Les institutions liées à la gouvernance mondiale ont changé de façon spectaculaire au cours des dernières années et de nouvelles formes d'organisation sont apparues, y compris des institutions informelles, des réseaux intergouvernementaux et des organisations privées transnationales réglementaires. Parallèlement, la croissance des organisations intergouvernementales formelles a ralenti. Ainsi, l'écologie organisationnelle fournit un cadre pour comprendre ces changements des modèles de croissance. L’écologie organisationnelle est principalement une théorie structurale, insistant sur l'influence de l'environnement institutionnel, en particulier la densité organisationnelle et la disponibilité des ressources, sur le comportement organisationnel.

Cette approche nouvelle, par l’analyse de la prolifération des organismes privés de réglementation transnationales (PTROs) comparativement à la stagnation relative des organisations intergouvernementales (OIG), vise à démontrer la valeur explicative de l'écologie organisationnelle. On constate alors que la croissance continue des OIG est limitée par le surpeuplement dans leur environnement institutionnel dense, mais que les PTROs bénéficient de plus de flexibilité grâce à des coûts d’entrée plus faibles et une concurrence plus limitée pour des ressources, leur permettant de se trouver des « niches » où opérer. Cette approche analytique est appliquée, pour validation, au domaine de la gouvernance climatique contemporaine.

Le conférencier : Professeur en droit international à l’Arizona State University, avant-gardiste de l’interdisciplinarité et ardent défenseur de la coopération environnementale, Kenneth W. Abbott est une sommité de la recherche sur les institutions de la gouvernance mondiale, notamment dans le domaine du développement durable.

Diplômé en 1969 de la Harvard Law School, Ken Abbott pratique le droit pendant une dizaine d'années avant de joindre la Northwestern University. Spécialisé en droit international, il intègre rapidement dans ses recherches des outils analytiques de la science politique et, inspiré par cette démarche interdisciplinaire, publie en 1989 l'article phare «Modern International Theory: A Prospectus for International Lawyers».

Il anime ensuite les travaux d'un programme de recherche interdisciplinaire sur les niveaux de «légalisation» des relations internationales, qui a profondément marqué l'étude des mécanismes de gouvernance mondiale. En 2005, Ken Abbott s'établit à l'Arizona State University, où il poursuit ses recherches sur la régulation internationale dans les domaines des technologies émergentes et du développement durable. Il est un des 32 signataires d'un appel, publié en 2012 dans la revue Science, pour une ambitieuse refonte de la gouvernance mondiale de l'environnement.

Information : cepci@hei.ulaval.ca

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration