activites/peut-on-sattaquer-au-changement-climatique-avec-lequite-sociale--conference-du-gerac
bandeau UL
École supérieure d’études internationales

Jeudi 14 mars 2019 de 12 h 30 à 14 h

Peut-on s'attaquer au changement climatique avec l'équité sociale ? - Conférence du GÉRAC

Lieu : Salle 2102, Pavillon Paul-Comtois, Université Laval

Cette conférence est organisée par le Groupe d'études et de recherche sur l'Asie contemporaine (GERAC).

Résumé : 

Le changement climatique fait partie de l’agenda politique international depuis 1992 et le thème s’est imposé à la conscience populaire après que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ait obtenu le prix Nobel de la Paix en 2007, comme le rappelle la « Grève étudiante pour le climat » en novembre 2018 en Australie et d’autres protestations en Europe en février 2019. Au total, beaucoup de financement a été consacré au changement climatique (réduction des émissions liées à la déforestation; aide aux communautés vulnérables). Même si les liens entre genre et changement climatique ont été reconnus au niveau des politiques et des initiatives nationales et globales depuis les années 2000, les négociations politiques et la recherche ne se sont pas encore attaquées sérieusement à la question de l’équité sociale.

Pourtant, l’équité sociale est essentielle à une action climatique efficace. Les impacts des changements climatiques affectent plus fortement les femmes, les autochtones, les minorités ethniques et les pauvres. À l’aide d’exemples tirés d’un projet visant à renforcer la résilience des populations locales et autochtones en Asie du Sud-Est (UNESCOIndonésie), et d’un portefeuille de projets qui promeuvent la recherche sur les changements climatiques visant la transformation sociale (CRDI), je démontre l’importance d’aller plus loin que des recherches isolées sur les facteurs de risques biophysiques ou sur les aspects individuels de la vulnérabilité sociale. Les efforts d’adaptation ou d’atténuation au changement climatique qui considèrent les interrelations des facteurs aggravant la différenciation des impacts, constituent la clé pour améliorer la résilience pour tous.

Conférencière : Lisa Hiwasaki, chef de programme Changements climatiques, Centre de recherches pour le développement international (CRDI)

 

information : gerac@hei.ulaval.ca 

 

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration