activites/soutenance-de-these-amira-mohamed-kotb--assessing-the-effectiveness-of-street-girls-ngos-in-egypt-with-whom-in-what-specific-context
bandeau UL
École supérieure d’études internationales

Vendredi 20 février 2015 à 13  h  30

Soutenance de thèse d'Amira Mohamed Kotb - Assessing the Effectiveness of Street Girls NGOs in Egypt : With whom? In what specific context?

Lieu : Salle 1211, Pavillon Ferdinand-Vandry, Université Laval

Nous vous invitons à assister à la soutenance de thèse de

Madame Amira Mohamed Kotb
étudiante au doctorat en études internationales 

Assessing the Effectiveness of Street Girls NGOs in Egypt : With whom? In what specific context?

Notice Biographique : Amira Kotb a obtenu son Master en politiques comparatives de l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence (France) en 2004. Après cinq ans de travail bénévole et académique avec les enfants de la rue, Amira co-fonda en 2012 la Campagne populaire pour la protection des enfants en Égypte. Après avoir aussi été conseillère auprès des tribunaux américains en faveur des enfants en famille d’accueil, elle s’apprête présentement à défendre la cause des enfants mineurs non accompagnés traversant la frontière américaine dans le cadre d’un programme de réinstallation des réfugiés en Californie.

Résumé de la thèse : Dans cette thèse, trente jeunes égyptiennes nous entraînent dans un voyage dans le monde clandestin de la rue. Depuis les années 1980, plusieurs ONG essaient d’éradiquer le phénomène des enfants de la rue en Égypte. Cependant, la dégénérescence du problème pousse l’État égyptien à engager un bras de fer avec eux. Entre les limites de l’approche des ONG et celle de l’État, cette thèse explore une troisième voie mieux adaptée aux besoins des enfants de la rue.

Thesis Abstract : In this thesis, thirty girls from Egypt take us in a journey to the underground world of the streets. Since the 1980s, many NGOs have attempted to eradicate the problem of street children in Egypt. However, the degeneration of the problem pushed the Egyptian State to launch an iron fist policy against them. Between the limits of NGOs’ and the State’s approach, this dissertation seeks a third path more tailored to the needs of street children.

 

Président  :

Louis Bélanger, directeur des HEI et directeur de programmes par intérim

Membres du jury :

  • Nicole Bousquet, directrice de recherche, Faculté des sciences sociales
  • Julie Desrosiers, directrice de recherche, Faculté de droit
  • Catherine Rossi, examinatrice interne, Faculté des sciences sociales
  • Gérard Duhaime, examinateur interne, Faculté des sciences sociales
  • Lewis S. Aptekar, examinateur externe, San Jose State University

Information : communication@hei.ulaval.ca

Catherine Rossi, Julie Desrosiers, Amira Kotb, Nicoles Bousquet, Louis Bélanger.
Le professeur Aptekar était présent par Internet interposé

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration