activites/the-distributional-consequences-of-preferential-trade-liberalization-firm-level-evidence--conference-du-cepci
bandeau UL
École supérieure d’études internationales

Jeudi 31 mars 2016 de 11 h 30 à 12 h 45

The Distributional Consequences of Preferential Trade Liberalization: Firm-Level Evidence - Conférence du CEPCI

Lieu : Salle 5317, pavillon Charles-De Koninck, Université Laval

Cette conférence midi est organisée par le Centre d'études pluridisciplinaires en commerce et investissement internationaux (CEPCI).

Au moment où nous constatons une augmentation du nombre d'accords commerciaux préférentiels (Preferential Trade Arrangements), alors que le Canada est signataire de plusieurs accords de ce genre, tels le PTP et l'AECG, il convient de jeter un regard sur l'impact de tels accords, particulièrement sur les entreprises susceptibles de profiter de tels accords régionaux ou préférentiels. Le CEPCI est heureux d'accueillir un chercheur qui s'est penché récemment sur ces questions.

Conférencier : Leonardo Baccini, Université McGill

Résumé : Les relations économiques internationales ont été marquées, au cours des dernières décennies, par des réductions tarifaires consenties sur une base discriminatoire, ou préférentielle. Parallèlement,  les chaînes de valeur ont pris une échelle mondiale: pour réduire leurs coûts, les entreprises les plus concurrentielles divisent leurs différentes étapes de production entre plusieurs pays. Nous affirmons que ces deux transformations d'importance historique pour l'économie mondiale sont profondément liées. Plus spécifiquement, les tarifs préférentiels plus bas ont pour effet d'accroître les échanges impliquant les entreprises les plus grosses et les plus productives. Nous validons notre argument grâce à des données d'entreprises couvrant la presque totalité du domaine des investissements directs étrangers américains ainsi que des données tarifaires désagrégées tirées d'accords commerciaux préférentiels signés par les États-Unis. Nous en venons à la conclusion que les tarifs préférentiels redistribuent les gains économiques vers les entreprises les plus concurrentielles, ce qui mène à une augmentation prononcée de la concentration du marché au sein des pays partenaires. Les entreprises les plus grandes et les plus productives sont les premières bénéficiaires de la récente vague de libéralisation préférentielle des échanges commerciaux.

Information : cepci@hei.ulaval.ca

 

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration