activites/une-theorie-des-reseaux-inter-organisationnels--conference-du-cepci
bandeau UL
École supérieure d’études internationales

Jeudi 9 novembre 2017 de 11 h 45 à 13 h

Une théorie des réseaux inter-organisationnels - Conférence du CEPCI

Lieu : Salle 3470, Pavillon Chales-De Koninck, Université Laval

Cette conférence est organisée par le Centre d'études pluridisciplinaires en commerce et invertissement internatinaux (CEPCI), en collaboration avec l'Association des étudiantes et étudiants en sciences politiques de l'Université Laval (AEESPUL) pour « Les midis de science politique ».

Résumé: Les réseaux d'organisation ont des propriétés spécifiques qui les distinguent de simples arrangements pourtant beaucoup mieux étudiés (comme les opérations conjointes de plusieurs États, les régimes internationaux, les complexes de régime, etc.). Les formes managériales et sociométriques de réseaux sont mieux connues que les modes de collaboration transnationale entre acteurs multilatéraux ou non gouvernementaux. Il reste donc à compléter les théories existantes créées pour les firmes et pour les organisations ordinaires, puis à les appliquer aux relations internationales, consolidant au passage les unes et les autres.

La théorie présentée ici le fait de plusieurs manières : d'abord, les modes de collaboration possibles sont recensés ; ensuite, une loi explicative de leur évolution est formulée ; enfin, la spécificité des réseaux parvenus à maturation est liée à la substitution de coûts de coordination aux coûts de transaction, d'une part, et à la substitution d'un taux de composition publique fonctionnel à une "publicness" statutaire (l'utilité publique due à la distribution de biens planétaires remplace l'origine des agents, celle des conventions créant les organisations, ou encore celle des fonds qu'elles reçoivent). 

Conférencier: Yves Schemeil est professeur émérite de science politique à l’Université Grenoble Alpes (sciences-po) et titulaire de la Chaire de politique globale et comparée à l’Institut universitaire de France. Ses recherches se déroulent au sein de plusieurs équipes transnationales. Elles portent notamment sur la fabrication du monde de demain par les organisations internationales ; sur la contribution des philosophies politiques non occidentales à une théorie universelle des relations internationales ; et sur la contribution des puissances montantes à l’ordre politique mondial. Elles s’appuient sur plusieurs disciplines (dont l’économie et la théorie des organisations), et elles s’inscrivent dans la constitution de ce que l’on appelle les études globales. Voir son programme d'études globales.

 Entrée libre, un léger repas sera servi.


Information : cepci@hei.ulaval.ca

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration