un-stage-au-ministere-des-ressources-naturelles-du-canada--temoignage-de-frederic-malo
bandeau UL
École supérieure d’études internationales

Mercredi 27 novembre 2019

Un stage au ministère des Ressources naturelles du Canada - témoignage de Frédéric Malo

C'est une fin de maîtrise en beauté pour Frédéric Malo, qui a effectué son stage au Secrétariat du Plan canadien pour les minéraux et les métaux (PCMM), dans le secteur des terres et des minéraux de Ressources naturelles Canada. Prévu pour 3 mois, le stage a finalement duré 6 mois et s'est soldé par un emploi au Ministère.

À titre d'analyste junior, Frédéric a produit des analyses et complété des recherches pour la haute direction responsable du PCMM. Le Plan canadien prépare l’industrie minière de demain, avec des émissions plus faibles et une productivité accrue, où il y aura plus d’entreprises détenues par les Autochtones et plus de femmes dans tous les types d’emplois.

Frédéric énumère ce qu'il a fait concrètement: «j'ai été appelé à rédiger des notes de breffage et informatives, des allocutions, des scénarios de rencontre, des comptes rendus de rencontres auxquelles j’ai assisté, des lettres de correspondance pour la haute gestion de mon secteur et du Ministère en plus de participer à l’organisation d’événement d’envergure comme le Mining Outlook Dialogue réunissant les leaders de l’industrie minière canadienne».

Voici l'analyse que nous livre Frédéric sur ce que lui a apporté son stage: «sur le plan professionnel, cette expérience m’a permis d’acquérir une expérience considérable et unique en relations intergouvernementales. Comme le plan est une initiative pancanadienne qui a est réalisée en concertation avec les gouvernements provinciaux, chacun des processus d’approbation de documents officiels doit être soumis aux ministères provinciaux responsables du secteur des mines et des minéraux. Bien que la majeure partie des provinces aient été impliquées et ouvertes dans le processus, certaines conjonctures dans le paysage politique canadien de la dernière année ont imposé des défis importants à relever pour le Secrétariat. Ainsi, l’équipe a dû adopter une réflexion hautement stratégique dans l’accomplissement de son mandat: on peut presque parler d’une approche diplomatique des relations intergouvernementales. Participer à ces jeux de coulisse et assister à l’élaboration de politique en temps réel a été pour moi un des points les plus marquants de mon stage».

Pour conclure en beauté: «mon stage de 3 mois s’est prolongé 3 mois de plus. L’expérience ainsi que les compétences acquises m’ont permis de joindre le ministère en tant qu’analyste de politique au sein du Groupe de travail E.U. - Canada chargé de la conception d’un plan d’action conjoint pour encourager la collaboration entre les deux pays au chapitre des minéraux critiques. Le cheminement pluridisciplinaire et les enseignements exigeants de la maîtrise en études internationales permettent à ses diplômés d’être des employés très polyvalents et flexibles, ce qui constitue un atout considérable sur le marché du travail actuel». 

 

 

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration