École d’été sur l’Amérique latine : mémoire(s) en dialogue et dispute

École d’été sur l’Amérique latine : mémoire(s) en dialogue et dispute (image)

École d'été offerte : du 2 au 6 mai 2022

Dans sa première édition, cette école d’été vise à analyser la portée actuelle des concepts sur la mémoire qui ont émergés en Amérique latine dans les années 70 et 80, ainsi qu’à générer un espace pour discuter de l’actualité et de la circulation des dispositifs de mémoire entre l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord. Des cours magistraux ainsi que des ateliers seront donnés par des chercheurs renommés provenant d'Amérique latine. L’école d’été vise ainsi à renverser la logique très répandue dans le monde académique selon laquelle le savoir est transmis du Nord au Sud, et de proposer la dynamique inverse.

Les activités de l’école d’été seront organisées autour des thématiques suivantes : Mémoire et violence, résistances autochtones, disparitions forcées de personnes et mouvements de droits humains, silences et défis dans les processus de demande de justice, genre et mouvements sociaux. Ces thématiques seront abordées de façon interdisciplinaire : à partir de la sociologie, science politique, histoire, littérature/études culturels, anthropologie et psychologie sociale.

L’école d’été offre une opportunité unique aux étudiant.es de 2e et 3e cycle effectuant des recherches sur la mémoire du passé récent - de préférence en Amérique latine, mais aussi en Amérique du Nord d'assister à des cours magistraux, tables rondes ainsi que de participer à des ateliers de travail sur leurs propres recherches en cours.

Cette école d’été est organisée par l’École supérieure d’études internationales, la Faculté des sciences sociales et le Département de sociologie, en partenariat avec : le Conseil (CRSH-Connexion) et le Departement of Romance Language, University of Georgia (États-Unis).

Durée totale de l’activité : 2 au 6 mai 2022

1er Volet : Du 2 au 4 mai 2022 : Cours magistraux et tables rondes. Ces activités sont ouvertes et gratuites.

2e Volet : Du 5 au 6 mai 2022. Ateliers de travail sur les recherches en cours des étudiants inscrits. Deuxième volet crédité et dédié au 2e et 3e cycle. Les étudiantes et étudiants inscrits au cours (ETI- 7036) doivent suivre les deux volets de façon obligatoire.

Méthode d'enseignement :  Hybride (présentiel salle DKN-1270 ou virtuel avec Zoom)

Crédits :  3 

Cours : ETI-7036

Session d’offre de cours :  Session d'été 2022

Plan du cours : Télécharger le document

Programmation : Télécharger le document 

 

POUR QUI ?

Niveau :  2e et 3e cycles

Langue :  Français et espagnol requis (une grande partie de conférences seront en espagnol. Un niveau d’espagnol B1/B2 est requis pour pouvoir suivre les présentations et lire certains textes en espagnol. Cependant, les étudiants ne sont pas obligés d’intervenir en espagnol puisqu’un interprète sera présent pour aider durant les séances. Aucune exigence de la langue anglaise).

Programmation

Programmation

Programmation : Télécharger le document 

*Note importante : Une traduction simultanée sera offerte lors des conférences et tables rondes. Il sera possible d’écouter les présentations traduites à partir de Zoom. Pour les personnes présentes sur place, il faudra donc apporter vos écouteurs ainsi qu’en dispositif pour vous connecter sur Zoom.

Lundi 2 mai 2022 – École d’été

10 h 30

Ouverture de l'école d'été

11 h à 13 h

Politiques de la peur et résistances autochtones :

  • Pilar Calveiro (Sciences politiques, Universidad Nacional Autónoma de México, Mexique)     
  • Titre de la présentation : « Memoria y resistencias comunitarias frente a las prácticas de selección de la vida ». 
  • Martin Hebert (Anthropologie, Université Laval)         
  • Titre de la présentation : « Du tragique au politique : épistémologies de la souffrance dans la Montagne du Guerrero ». 

14 h  à 16 h 

Mémoire(s), silences et défis dans les processus de demande de justice :

  • Valentina Salvi  (Sociologie, CIS-CONICET/IDES, Argentine)      
  • Enrique Andreotti (Sociologie, Universidad de Mar del Plata, Argentine)      
  • Titre de la présentation : « Memoria(s), silencios y disputas en los procesos de justicia en Argentina» 

16 h 30 à 18 h 30

Table ronde. Dialogues Sud-Nord : « Il y a des restes humains en dessous ». Activisme universitaire et communautaire contre le racisme aux États-Unis : 

  • Peter Brosius (Anthropologie, University of Georgia, Distinguished   Research Professor Founding Director, Center for Integrative Conservation Research)       
  • Phaidra Buchanan (Histoire, Rhodes Scholar Balliol College, University of Oxford 
  • Modération: Betina Kaplan (Littérature, University of Georgia, États-Unis)

Mardi 3 mai, 2022

9 h à 11 h

Violence, territoire et résistance autochtone :

  • Étienne Roy-Grégoire (Sciences politiques, Université de Québec à Chicoutimi) 
  • Titre de la présentation : « Gouvernementalité extractive et « ennemis internes. Trajectoires contre-insurrectionnelles et autorité territoriale au Guatemala et en Colombie ».

  • Carlos Salamanca (Architecture/Anthropologie, CIS-CONICET/IDES, Argentine)
  • Titre de la présentation : « Violences d’État contre les Peuples Indigènes en Amérique latine. De propositions méthodologiques pour l’analyse ».

13 h à 15 h

Disparus, mémoires et représentations :

  • Marina Franco (Histoire, Conicet-Universidad Nacional de San Martín, Argentine)
  • Claudia Feld (Sciences de la communication, CIS-CONICET/IDES, Argentine)
  • Titre de la présentation : « Derechos humanos y represión en la transición argentina: procesos y representaciones ».
15 h 30 à 18 h

Table ronde. Dialogues Sud-Nord : la recherche de disparus au Canada :

  • Marjolaine Tshernish (Directrice générale de l’Institut Tshakapesh) 
  • Pablo Gallo (Coordinateur de l’Équipe d’enquête de l’Unité Spécialisée dans les cas d’enlèvement d’enfants dans le cadre du terrorisme d’État, du bureau du Procureur Général de la Nation, Argentine) 

  • Adrian Burke (Archéologie, Université de Montréal, membre du groupe de travail de l’Association canadienne d’archéologie sur les sépultures non marquées) 

  • Elisabeth Ansett (Anthropologie, directrice de recherche au CNRS) 

  • Bernard Duhaime (Avocat émérite au Barreau du Québec, et professeur de droit l’Université du Québec à Montréal) 

  • Modération : Pamela Colombo (Sociologie, Université Laval) 

Mercredi 4 mai, 2022

9 h à 11 h

Mémoires, féminismes et archives :

  • Betina Kaplan (Littérature, University of Georgia, États-Unis)
  • Milena Gallardo (Sociologie, Universidad de Valparaíso, Chili)     
  • Titre de la présentation : « Continuidades y tensiones en la representación de memorias y violencias políticas en el cine argentino y chileno reciente ».

11 h à 12 h 30

Activisme et lieux de mémoires :

  • Isabel Pipper (Psychologie sociale, Universidad de Chile, Chili)
  • Erick Fuentes Góngora (Chef de Patrimoine, Mémoires et Droits de l'Homme, Parque Cultural de Valparaíso ; chercheur doctoral du programme de psychologie sociale de la mémoire, Universidad de Chile, Chili)
  • Titre de la présentation : « Memorias y resistencias en la revuelta social en Chile » 

14 h à 16 h

 

Keynote : le tournant mémoriel 

  • Elizabeth Jelin (Sociologie, Conicet-Ides, Argentine)
  • Titre de la présentation : « ¿Cómo será el pasado? Una conversación sobre el giro memorial ».
16 h à 17 h Clôture

Jeudi 5 mai et vendredi 6 mai, 2022

Atelier de travail sur les recherches en cours d'étudiant.es / Présentation des travaux et rétroaction des professeur.es invité.es           

Inscriptions

Inscriptions

Inscriptions pour les étudiantes et étudiants crédités

  • Le nombre d’inscriptions est limité à 20 (2e et 3e cycle uniquement).
  • Date limite d’inscription : 30 avril 2022

Inscriptions pour les étudiantes et étudiants hors ULaval

L’école d’été sur l’Amérique latine peut être reconnue comme cours dans une autre université québécoise. Une fois sa candidature retenue, l’étudiant doit remplir le formulaire BCI et le remettre à la gestion des études de son programme.

Inscriptions aux conférences et tables rondes (non créditées et gratuites)

2 MAI | 16 h 30 à 18 h 30 : TABLE RONDE. DIALOGUES SUD-NORD : « IL Y A DES RESTES HUMAINS EN DESSOUS ». ACTIVISME UNIVERSITAIRE ET COMMUNAUTAIRE CONTRE LE RACISME AUX ÉTATS-UNIS (Présenté en anglais)

3 MAI | 15 h 30 à 18 h : TABLE RONDE. DIALOGUES SUD-NORD : LA RECHERCHE DES ENFANTS DISPARUS DANS LES PENSIONNATS AUTOCHTONES DU CANADA 

4 MAI | 14 h à 16 h : À QUOI RESSEMBLERA LE PASSÉ? UNE CONVERSATION SUR LE TOURNANT MÉMORIEL AVEC ELIZABETH JELIN

Nous demandons à ceux et celles intéressés à participer aux conférences offertes gratuitement de s’inscrire via ce formulaire. 

Lien Zoom : 

Bourses offertes

Demande de bourses à la mobilité et au logement (date maximale de dépôt 14 avril 2022)

Il y a aura un nombre restreint de bourses à la mobilité et logement pour les étudiants désirant s'inscrire à l’école d’été et qui sont inscrits dans un programme d’études à l’extérieur de la ville de Québec.

Pour demander une bourse, il faut envoyer un courriel au ecoleameriquelatine@gmail.com, avec les éléments suivants :

  • Un résumé du projet de recherche (1000 mots maximaux)
  • Un relevé de notes
  • Un court texte expliquant l’intérêt de suivre l’école d’été pour leur parcours académique (500 mots maximum).

Les résultats de bourse seront dévoilés au mois d'avril.

Comité organisateur

Comité organisateur

Les organisatrices de l'École d’été sur l’Amérique latine : mémoire(s) en dialogue et dispute :

  • Pamela Colombo (Professeure au Département de sociologie, Université Laval)
  • Betina Kaplan (Département of Romance Language, University of Georgia, États-Unis)

Partenariats :

Cette école d’été est organisée par L’École supérieure d'études internationales , la Faculté des sciences sociales et le Département de sociologie, en partenariat avec : le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH, Subvetion Connexion) et le Departement of Romance LanguageUniversity of Georgia(États-Unis).