Des carrières qui riment avec international

Grâce à la réputation de nos diplômes, vous pourrez prétendre à d’excellents emplois dans tous les secteurs où l’on requiert des compétences à l’international et sur l'international. Beaucoup de nos diplômées et diplômés travaillent dans le domaine de l'international tout en restant au pays.

Nos diplômés sont reconnus pour leurs compétences internationales

Une fois votre maîtrise en études internationales achevée, vous aurez accès à d’excellents emplois, qui sortent souvent du lot, et ce, dans tous les secteurs. La moitié des diplômés environ choisit de travailler dans la fonction publique québécoise et canadienne, alors que l’autre moitié trouve sa voie dans les organismes parapublics, les organisations internationales, les organisations non gouvernementales et le secteur privé.  Tous ces organismes se consacrent à l'international ou disposent de services qui y sont dédiés. Votre polyvalence et votre rigueur y seront fort appréciées.

En obtenant le doctorat en études internationales, vous aurez accès à des emplois qui requièrent une expertise avérée en matière de recherche scientifique et des connaissances dans plusieurs domaines. Vous trouverez un emploi de responsabilité dans un organisme du secteur public ou parapublic: université, organisme de recherche, ministère, organisation internationale.

Découvrez nos diplômés

Des postes intéressants et variés

Voici des titres de postes qu'obtiennent nos diplômés en finissant leur maîtrise: 

Agent de développement de marché international Agent de développement économique
Agent de programme, droits économiques et sociaux Agent du Service extérieur
Analyste des politiques Assistant aux affaires consulaires
Conseiller aux PME exportatrices Conseiller en affaires internationales
Conseiller en développement durable Coopérant volontaire
Diplomate Chef de projet Assistant aux affaires publiques et économiques 
Responsable d’un programme de stages à l’international Spécialiste en gestion et affaires consulaires

Exemples d'organismes à dimension internationale où travaillent nos diplômées et diplômés

Fonction publique

  • Affaires mondiales Canada 
  • Assemblée nationale du Québec 
  • Environnement Canada 
  • Ministère des Affaires culturelles du Québec 
  • Ministère de la Défense nationale du Canada 
  • Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec 
  • Ministère du Patrimoine canadien 
  • Ville de Québec 

Organisations régionales et internationales

  • Conseil de l’Europe
  • Fédération internationale de la Croix-Rouge
  • Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés
  • Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA)
  • Organisation des États américains
  • Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)
  • Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF)

Secteur privé

  • Banque de Montréal

  • Bombardier

  • Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)

  • Divers bureaux d’avocats

  • Domtar

  • Gagné Leclerc groupe conseil

  • Génivar

  • Québec International

Médias

  • Huffington Post
  • La Presse canadienne
  • Radio Ville-Marie
  • Société Radio-Canada et CBC

Parapublic

  • Centre Pearson pour le maintien de la paix 

  • École nationale d’administration publique

  • Hydro-Québec

  • Université Laval

  • Université libre de Bruxelles

  • Université d’Ottawa

Organisations non gouvernementales

  • Avocats sans frontières

  • Fondation David Suzuki

  • Oxfam Québec

Situation des diplômées et diplômés de maîtrise

Le Service de placement (SPLA) de l’Université Laval présente des statistiques sur la situation des personnes qui ont réussi leur diplôme de maîtrise en études internationales. Les statistiques ci-dessous (2017) portent sur la promotion 2015. 

  • En emploi: 83,1%
  • À la recherche d’un emploi: 2,3%
  • Aux études: 11,4%
  • Taux de chômage: 2,6%
  • Emploi à temps plein: 91,4%
  • Salaire hebdomadaire brut moyen: 1224$ (Donc 63648$ par an, pour des personnes diplômées depuis 1 à 2 ans)
  • Emploi en rapport avec la formation: 83,8%

Source: La Relance, ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, 2017

Pour en savoir plus sur les perspectives d’emploi, consultez le site du SPLA